Comment bien choisir son pilulier ?

pilulier

La prise régulièrement des médicaments peut s’avérer être un véritable parcours de combattant. Respectez les heures de prises, rappelez vous de les transporter partout, gardez les à l’abri du soleil et de l’humidité… Il y a tellement de précautions à suivre pour ne pas dégrader son état de santé. En fait, le pilulier a été conçu pour faciliter la vie des patients porteurs de maladies chroniques nécessitant une prise régulière de médicaments sur le long cours. Mais comment reconnaître le type de pilulier le plus adapté à ses besoins ?

Les avantages de se munir d’un pilulier

Le pilulier est un dispositif médical compartimenté visant à conserver les médicaments et à faciliter leur prise. En effet, la compartimentation du pilulier permet de classer dans l’ordre le moment de la prise des médicaments pour une période d’un jour à un mois. Cette méthode offre un gain de temps et limite les confusions liées au dosage surtout lorsqu’on suit différents traitements.

En absence de pilulier, les surdosages et les oublis sont beaucoup plus fréquents car le patient ne vérifie pas systématiquement les boites des médicaments ou les ordonnances avant la prise. Parfois, les médicaments sont tout simplement oubliés à la maison ou dans un autre sac. Cela entraîne une discontinuité dans le traitement pouvant avoir des conséquences délétères sur la santé. En fait, le pilulier assure une simplicité d’utilisation et convient particulièrement aux personnes présentant des handicaps visuels, moteurs, des troubles de la mémoire.

En outre, pour les personnes en déplacement constant, le pilulier se glisse facilement dans le bagage à main. Cela soulage de l’encombrement occasionné par le transport de plusieurs boites de médicaments. Ainsi, le pilulier améliore le suivi et garantit une bonne observance thérapeutique du patient.

Pour comprendre « comment choisir son pilulier ? » il faut connaitre les caractéristiques propres à chaque type de pilulier actuellement disponible.

Les différents types de piluliers

Il existe deux principaux types de pilulier qui se déclinent en modèle classique ou électronique et parfois même connecté :

  • Le pilulier journalier qui se remplit quotidiennement. Il dispose de 4 ou 5 cases correspondant au moment de prise médicamenteuse au cours de la journée (matin, midi, soir, coucher, si besoin)
  • Le pilulier hebdomadaire ou semainier qui dispose de 7 compartiments correspondant à chaque jour de la semaine. Chaque compartiment se décompose en 1 à 5 cases pour les prises quotidiennes.

En effet, les piluliers électroniques se caractérisent par une fonction de rappel programmé, de type visuel ou sonore, de l’heure exacte de la prise médicamenteuse. Ils disposent d’un système de verrouillage automatique qui empêche le patient de prendre les médicaments en dehors de l’heure indiquée. Ces types de piluliers se déclinent en version journalière ou hebdomadaire. De plus, des piluliers connectés existent dorénavant. Ils permettent de rappeler par message, l’entourage du patient ou les professionnels de santé qui le suivent. Malgré la sonnerie de l’alarme automatique, le patient a omis de prendre ses médicaments à l’heure prévue. 

Choisissez bien son pilulier en fonction de ses besoins

Devant le large choix de pilulier existant, la question reste « comment choisir son pilulier ? » pour répondre aux spécificités des besoins individuels.

Le pilulier se sélectionne d’abord par rapport au nombre de médicaments indiqués, la taille des médicaments et la fréquence de prise quotidienne. En effet, le pilulier journalier, par exemple, convient aux personnes polymédiquées mais qui restent très actives et indépendantes car la recharge du pilulier se fait quotidiennement. Ce type de pilulier se transporte facilement grâce à sa petite taille. Il s’adapte ainsi à ceux qui effectuent de nombreux déplacement.

Pour le pilulier hebdomadaire, il convient plus pour les personnes plus dépendantes. En effet, le rythme de remplissage se fait par semaine et permet à un proche de le faire en avance pour soi.

En outre, les modèles classiques sont moins coûteux par rapport aux modèles électroniques. Cependant les piluliers électroniques sont conseillés en cas de multithérapie, chez les personnes âgés ou les personnes souffrant d’une déficience cognitive comme des troubles de la mémoire ou une maladie neurodégénérative ou en cas d’autonomie physique ou psychologique réduite… Dans ces circonstances, le système électronique permet un suivi sécurisé évitant les erreurs de dosage et les oublis fréquents.

Choisissez bien son pilulier selon la maladie et les médicaments

Pour les patients qui souffrent d’arthrose ou de maladie de Parkinson ou qui ont des problèmes de préhension, il faut privilégier un pilulier dont l’ouverture est facile par simple pression. Si le comprimé est de grande taille ou si le patient présente de gros doigts, un pilulier à larges cases convient le mieux. De plus, des piluliers aux cases colorées qui se distinguent aisément conviennent aux personnes malvoyantes. Pour les  patients présentant la maladie d’Alzheimer, il faut opter pour les piluliers électroniques sécurisés.

Toutefois, tous les médicaments oraux ne conviennent cependant pas à un stockage dans un pilulier. Il est préférable de demander l’avis de son pharmacien pour obtenir des conseils personnalisés et spécialisés. Le pharmacien analyse alors les prescriptions ainsi que le mode de vie et oriente vers le pilulier qui répond le mieux aux besoins de chacun.

Quels sont les différents types d’appareils auditifs ?
Comment choisir sa solution auditive ?