Parent âgé, quelles autres solutions par rapport à la maison de retraite ?

La téléassistance

Votre proche est au milieu de sa vieillesse et ne possède plus suffisamment d’autonomie pour demeurer seul chez lui. Mais en raison des coûts qui peuvent s’accumuler en maison de retraite ou de son choix personnel, il ne souhaite en aucun cas continuer sa vie dans un EPHAD. Par rapport à la maison de retraite, voici donc d’autres solutions envisageables pour vos parents âgés.

La téléassistance

Ce système a été spécialement mis au point pour veiller sur les personnes âgées, leur bien-être ainsi que leur sécurité. Il s’agit plus précisément d’une technologie à distance permettant à votre proche d’être écouté et assisté tout en ayant une intimité bien préservée.

La téléassistance a pour objectif d’informer ou d’alerter les aidants en cas de problème rencontré par la personne assistée. Ce blog sur la téléassistance traitant les problématiques des seniors recommande fortement la téléassistance aux personnes âgées.

Avec cette méthode, votre proche aura donc la possibilité de vous envoyer un signal ou d’alerter le centre d’appel par un simple clic. De cette manière, il pourra rester tranquillement dans sa maison.

L’accueil familial

En France, l’accueil familial concerne aujourd’hui plus de 18 000 personnes. C’est l’une des solutions pour héberger votre parent âgé en toute sécurité. Le principe est simple. Reconnu par le département, un professionnel accueillant héberge d’abord votre proche chez lui et l’accompagne dans ce changement de vie. Il commence dès lors petit à petit à l’inclure dans sa vie quotidienne familiale jusqu’à ce que votre proche soit totalement à l’aise dans ce nouveau milieu chaleureux. Soyez rassuré, l’accueillant veillera parfaitement au bien-être, à la sécurité et aux soins de votre proche.

L’habitat intergénérationnel

Vous êtes jeune et vous avez du mal à vous trouver un logement. D’un autre côté, votre proche est un senior qui dispose d’une maison devenue trop vaste pour lui. Pourquoi ne pas opter pour l’habitat intergénérationnel ?

Cette option est aussi idéale pour rompre l’isolement de votre proche et lui faciliter ainsi la vie, tout en lui donnant la possibilité de rester dans sa demeure. Quant à vous, vous lui devez alors un loyer moyen et quelques services quotidiens pour lui recomposer de vous avoir hébergé. Croyez-nous, cela vous donnera l’esprit tranquille.

Les habitats communautaires

Contrairement aux idées reçues, ce concept n’a aucun rapport avec une fantaisie « hippie ». C’est plutôt un modèle en pleine évolution qui est caractérisé par différentes variantes.

  • Le béguinage, un endroit où tous les seniors disposent de leurs propres logements, mais partagent tous la même vie communautaire. La gestion des espaces communs est donc assurée par une structure spécialisée.
  • L’habitat groupé est un espace dans lequel chaque personne âgée possède son propre logement avec presque toutes les fonctionnalités, mais possède une espace commune, comme l’espace repas.
  • L’habitat communautaire est un logement où les seniors possèdent chacun leur propre chambre, mais partagent les autres espaces comme la salle de bain, la cuisine, les salles de vie, la buanderie, etc.

En bref, s’il ne le souhaite pas, votre parent âgé n’est pas obligé de continuer sa vie dans un EPHAD. Il existe de nombreuses autres alternatives parmi lesquelles il peut effectuer son choix.

Suivre une formation pour obtenir un BTS transport et prestations logistiques
Services d’aide à domicile : trouver une agence spécialisée en ligne