Faire une simulation de retraite en ligne

simulation de retraite

Publié le : 07 février 20229 mins de lecture

Après avoir travaillé des années au sein d’une entreprise, une personne peut prétendre à une retraite. Seulement, pour pouvoir bénéficier de ce genre d’avantage, cette dernière doit réunir certains critères ainsi que des dossiers spécifiques. Pour faciliter les démarches, certains se font aider par des professionnels. En occurrence, des sociétés proposant un outil de simulation accessible virtuellement via internet. Mais quels peuvent être les conditions de départ à la retraite? Comment fonctionne un simulateur en ligne? Les réponses!

Qu’entend-on par retraite?

Pour pouvoir vivre dignement, un individu, que ce soit un célibataire, un père ou une mère de famille, se doivent de gagner leur vie. En effet, travailler est essentiel pour subvenir aux besoins de sa famille et surtout pour préparer son avenir. Notamment grâce à la pension de retraite. Mais c’est quoi exactement une retraite? En des termes simples, c’est un système permettant à certaines personnes d’arrêter de travailler lorsqu’elles ont passé un certain âge. Ceci dit, le moment venu, une pension retraite leur sera versée. Une retraite qui est, en général, une rémunération cotisée par des actifs aux retraités pour leur garantir un minimum vital et surtout, de les récompenser de leurs dures années de labeur.

En somme, la retraite est composée d’une retraite de base ainsi que d’une retraite complémentaire. Pour la retraite de base, elle est dédiée aux salariés du privé ou ceux qui bénéficient d’un régime général. Celle-ci est gérée par l’Assurance retraite à partir des Carsat (Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail) à l’échelle régionale. À noter qu’il existe aujourd’hui d’autres régimes de base tels que la MSA ou Mutualité Sociale Agricole qui est faite pour les travailleurs agricoles. Pour ce qui est de la retraite complémentaire, elle vient compléter la retraite remise par les régimes de base. En somme, on peut y retrouver l’Agric-Arrco consacrée aux salariés et aux cadres du privé ainsi que d’autres caisses complémentaires.

Pour ce qui est de la forme d’épargne retraite, elle peut être individuelle ou collective. Les retraités peuvent alors épargner selon deux moyens. En occurrence, via l’épargne retraite supplémentaire d’entreprise (PERE, PERCO) ou l’épargne retraite individuelle (Assurance-vie, PERP). Le plus souvent, cette épargne est considérée comme étant facultative. Toutefois, elle permet à l’intéressé d’avoir une retraite plus élevée. Pour plus amples informations à ce sujet, il suffit d’entamer des recherches sur internet ou de consulter cette page.

Comment fonctionne le système de retraite?

Quand on vieillit, il arrive un moment où l’on ne peut plus effectuer les mêmes tâches qu’avant. D’ailleurs, c’est dans cet esprit que l’on a créé le système des retraites. Généralement, son principe de fonctionnement est assez simple. Plus précisément, les régimes de retraite dites « obligatoires » perçoivent des cotisations auprès des actifs. Par la suite, celles-ci les redistribuent aux retraités au cours de la même année, sous l’apparence de pensions. Au même moment, les actifs doivent cotiser pour leur future retraite suivant divers critères.

Le système de retraite est un précepte obligatoire (notamment pour les Français). Dès qu’une personne travaille, elle cotise pour sa retraite. Il faut savoir que les cotisations patronales et salariales sont habituellement versées aux Caisses de retraite obligatoires par son employeur. Quant aux caisses de retraite, elles sont en principe administrées par répartition.

Par ailleurs, les régimes de retraite obligatoires suivent un principe de répartition. Ce qui signifie que les cotisations que l’on verse aujourd’hui, pendant qu’on est encore un salarié actif, servent à payer les retraites de manière immédiate. Sans oublier qu’elles offrent aux salariés des droits pour sa future retraite. On peut de ce fait affirmer que le système est bâti sur la collaboration entre les générations.

Les conditions requises pour un départ en retraite

Un départ à la retraite est un projet qui doit se préparer des mois à l’avance. La requête de liquidation des droits à la retraite, par exemple, doit être remise à temps. En revanche, il est essentiel que cette demande soit bien exécutée. Pour ce genre de démarche, aucun détail ne doit être négligé. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle le futur retraité doit demeurer vigilant vu que le moindre oubli ou une simple erreur peut avoir de grandes répercussions sur sa pension. Afin de percevoir une retraite conforme à sa carrière, l’assuré doit prêter attention à la date de départ en retraite, la date où il va effectuer la demande de la liquidation des droits ainsi que le RIS ou le relevé de situation individuelle.

Mis à part cela, il est également important de considérer l’âge de départ. En somme, l’âge légal pour prétendre à la retraite est de 62 ans, soit les individus nés vers l’année 1955. En revanche, il est tout à fait possible de partir bien avant cet âge légal. Effectivement, un départ anticipé est envisageable:

  • Pour ceux qui ont débuté dans le monde du travail avant 20 ans;
  • Pour les personnes en situation de handicap âgées de 55 ans (mais sous certaines conditions);
  • Pour les salariés qui ont des conditions de travail pénibles notamment causé par une incapacité permanente, la présence constante d’amiante, etc.

Pourquoi ne pas estimer le montant de sa retraite en ligne?

De nos jours, il est tout à fait courant de calculer le montant de sa retraite à partir d’applications ou des outils de simulation de retraite en ligne. Pour les trouver, il suffit de faire quelques investigations en ligne et de choisir une plateforme sûre et professionnelle. Le plus souvent, ces dernières présentent d’innombrables informations telles qu’un plan du site, un numéro de contact, des références, sans oublier la présence d’un espace client. Mais comment fonctionne une simulation de retraite? En somme, la plupart des sites proposant ce genre de prestation permettent au client de déterminer l’âge auquel il peut prendre sa retraite ainsi que la somme qui lui sera octroyée par les régimes obligatoires.

Évaluer sa retraite demande par ailleurs la prise en considération de différents facteurs. Parmi ces critères, il y a le nombre de trimestres que le demandeur a validés, son année de naissance, son statut en entreprise, sa rémunération et le nombre d’enfants à sa charge. Ces données ainsi que d’autres permettent de donner une estimation du montant de la pension.

En remplissant les différents champs présentés par la plateforme, le simulateur en ligne permettra d’obtenir une approximation de l’âge auquel un travailleur peut planifier son départ à la retraite. Dans la majorité des cas, les experts utilisent une formule mathématique. Par contre, les conclusions obtenues sont souvent établies à titre indicatif. Elles se basent sur les éléments fournis par une personne et les besoins formulés.

Conseils pour bien préparer sa retraite

Avant de remplir les paperasses essentielles pour partir en retraite, il est conseillé de prendre en compte certains éléments. Dans ce genre de cas, par exemple, il est important de s’assurer un toit. Cela permet de garantir l’avenir de ses enfants et d’avoir un patrimoine à leur transmettre. Outre cela, il est également recommandé d’évaluer le total des revenus dont on va toucher et d’épargner le plus tôt possible. Ici, le mieux serait d’amorcer le processus dès qu’on est en activité. Quant aux solutions choisies, elles dépendent grandement de sa situation professionnelle et de ses projets de retraite. En cas de doute, il existe des professionnels qui peuvent vérifier et estimer avec de précision sa retraite.

Les critères de choix d’une maison de retraite
Comment trouver une femme de ménage à Montpellier ?

Plan du site