Quels critères pour pouvoir bénéficier d’une aide au logement ?

Le gouvernement a mis en place une allocation logement pour aider les citoyens à réduire le montant de leurs loyers ou de leurs mensualités s’ils ont souscrit à un crédit immobilier. Il s’agit de l’aide personnalisée au logement ou APL. Pour en bénéficier, il existe certaines conditions à respecter.

Qui peut obtenir une APL ?

Les bénéficiaires d’une aide personnalisée au logement sont :

– les locataires, les sous-locataires et les colocataires d’un logement conventionné,

– les propriétaires ayant acquis le logement via un prêt conventionné ou un prêt d’accession sociale (PAS),

– et les personnes et séniors qui résident dans une maison de retraite et dans un foyer d’hébergement.

Ces bénéficiaires doivent être de nationalité française ou justifier d’un titre de séjour en cours de validité. En revanche, il n’y a pas de limite d’âge et tout le monde peut en profiter, quelle que soit sa situation professionnelle. Même un mineur peut en bénéficier. Un étudiant peut donc prétendre à une APL à condition d’occuper un logement conventionné. Mais, dans ce cas, ses allocations familiales seront réduites, voire supprimées. Pour un couple, la demande doit être réalisée par une seule personne.

Quel type de logement choisir ?

A priori, le logement doit être la résidence principale du demandeur, situé en France et occupé au moins 8 mois  dans l’année. Certains critères entrent également en compte comme la surface, le confort, etc. En bref, il faudrait choisir parmi les logements conventionnés.

En outre, l’aide logement est soumise à des conditions de ressources. Dans le cadre d’une demande déposée cette année, on prend en considération le revenu net de 2019, incluant les salaires du demandeur, ses revenus fonciers et mobiliers, ses bénéfices agricoles… Il faudra ensuite y soustraire les charges supportées : les pensions alimentaires, les frais d’accueil des personnes âgées et les abattements. Mais, d’autres éléments sont aussi évalués comme le lieu de résidence, la composition du ménage et la situation professionnelle du demandeur.

Comment estimer le montant de son APL ?

Les aides au logement de la CAF prennent en charge une partie des loyers ou des mensualités. Si vous y avez droit, vous pouvez en percevoir chaque mois. Pour calculer le montant d’une APL d’un foyer, le moyen le plus simple est d’utiliser un simulateur en ligne. L’outil est simple et rapide. Cela vous permettra de connaitre vos droits en quelques clics.

Enfin, il faut savoir qu’il existe deux autres aides au logement, dont l’Allocation de Logement Social (ALS) et l’Allocation de Logement Familial (ALF). La première est destinée aux personnes non éligibles à l’APL. Et la seconde s’adresse aux personnes qui ne peuvent pas percevoir l’APL.

Conseil pour rester autonome dans sa salle de bains
Choisir une maison de retraite ou une résidence seniors : à quoi prêter attention ?