50

En b

r Ef

En b

r Ef • L’APA permet de financer une partie du « tarif dépendance » des maisons de

retraites, les prestations d’aide à domicile ou encore du matériel médicalisé.

BON À SAVOIR :

• Dans certains cas (vente du logement, changement de conditions d’occupation, fausse déclaration), l’ANAH peut demander le remboursement de tout ou partie de la subvention.

LEs aidEs sociaLEs Là encore, il en existe beaucoup. Voici les plus courantes par rapport à votre situation et celle de votre proche.

L’apa : aide pour L’autonomie

L’APA est une aide départementale qui est versée à votre proche, après analyse de son dossier par la sécurité sociale et avec l’accord du Président du Conseil général. Elle permet de financer une partie du « tarif dépendance » des maisons de retraites, les prestations d’aide à domicile ou encore du matériel médicalisé (fauteuils roulants, lits médicalisés, canes, déambulateurs, etc.).

Qui peut en bénéficier ?

Votre proche de plus de 60 ans résidant en France avec un logement fixe, a été catégo- risé entre les GIR 1 et 4, il est alors éligible à l’APA. Le versement de l’aide est mensuel et dépend du degré de dépendance de votre proche et des ressources de son département. Le montant est réactualisé chaque année. A tout moment, le conseil départemental peut demander les justificatifs pour vérifier que l’aide versée est conforme au plan d’aide. En cas de non-conformité, l’aide peut être suspendue. Votre proche pourra exercer son droit de recours auprès de la commission départementale puis auprès du président du tribunal de grande instance du chef lieu.

Quelles sont les modalités d’obtention ?

Vous pouvez retirer un dossier auprès de votre Conseil général ou de votre CCAS. Vous devrez y joindre un justificatif d’identité, de ressources, et les déclarations de revenus de votre proche ainsi qu’un RIB. Si le dossier est incomplet vous en êtes informés sous 10 jours. Sinon, une équipe médicosociale viendra constater les besoins de votre proche (perte d’autonomie, conditions de vie…) sous 30 jours et fournira un plan que votre proche devra impérativement valider dans les 10 jours qui suivent (dans le cas contraire, ou en l’absence de réponse, la procédure s’arrête). Il faut ensuite compter 8 jours pour