44

En b

r Ef

En b

r Ef • Lorsque la décision est positive, la personne vient chercher son aide tous les

mois au CCAS. Cela nous permet de maintenir le lien social avec les personnes.

En fonction de vos ressources mais également de vos besoins, vous pouvez vous voir attribuer différentes aides. Vous trouverez dans ce chapitre, le détail de toutes ces aides, et leurs modalités d’obtention.

intervieW : 3 questions à martine Leventic, adjointe au maire de courbevoie (92400) déléguée aux affaires sociales et à francine BrugeL, responsable du centre communal d’action sociale de courbevoie.

1. Comment attribue-t-on une aide ?

F.B. : La personne âgée ou sa famille vient déposer un dossier pour une aide au CCAS. Le dossier est ensuite instruit au Conseil général qui autorise ou non, en fonction des critères d’attribution, le versement de l’aide. Pour le maintien à domicile et l’évaluation de la dépendance, le CCAS travaille en parte- nariat avec le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) qui peut lui signaler les situations qui nécessitent de l’aide.

2. Qui fixe les critères d’attribution des aides ?

M.L : Les conseils d’administration des CCAS en fonction du budget alloué pour les ac- tions sociales de la ville. Le Conseil d’administration du CCAS de Courbevoie est composé de 8 présidents d’associations et 8 élus municipaux de tous bords politiques. Ensemble ils décident de la politique sociale de la ville et des critères d’attribution des aides.

3.Y-a-t-il des aides propres à chaque ville ?

M.L : Oui. En plus des aides légales de l’Etat, chaque ville peut mettre en place des aides facultatives. Tout dépend de la politique sociale de la ville ou du département. A Courbevoie, nous proposons des aides pour le paiement des factures EDF, des chèques alimentaires. Nous pouvons également donner des chèques CESU pour financer les pres- tations d’aide à domicile. Récemment nous avons mis en place des permanences du Crédit municipal de Paris qui rachète les crédits des personnes en difficultés et met en place avec elles un nouvel échéancier adapté à leurs ressources. Nous avons aussi des permanences du PACT 92 pour tout ce qui concerne l’amélioration et l’aménagement de l’habitat.