24

En b

r Ef • La personne de confiance doit aider le majeur dans la prise de décisions

médicales. Il est consulté en priorité par les médecins en cas d’hospitalisation.

Il vous suffit de la désigner par écrit en mentionnant son nom et ses coordonnées. L’en- registrement de la personne de confiance se fait au sein de l’unité de soins dans laquelle vous vous trouvez. La personne de confiance peut à tout moment être changée ou révoquée. Il faut le si- gnaler par écrit.

BON A SAVOIR

• La personne de confiance ne peut avoir accès à votre dossier médical sans votre accord. Le secret médical est levé et elle peut assister aux entretiens médicaux avec vous. Néanmoins en cas de dégradation de vos facultés mentales, la décision revient toujours au médecin.

• Tout le monde peut désigner une personne de confiance du moment que vous êtes majeur et que vous ne faites pas l’objet d’une mesure de tutelle.

Où vous renseigner ?

Pour connaître les formations existantes près de chez vous, renseignez vous auprès de votre CLIC, CCAS ou MDPH.